association théâtrale durétie

rieux

56350

théâtre

spectacle

bretagne

bénévoles



Rieux Bretagne spectacles

association théâtrale de Rieux


Présentation

"La troupe théâtrale Durétie - association Durétie" (association régie par la loi du 1er juillet 1901, créée en 1984), a sollicité, avec des amis de Rieux, Christophe Rouxel, metteur en scène bien connu, directeur artistique du théâtre Icare, comme ce fût le cas à Rieux de 1982 à 1990, pour un nouveau challenge avec la mise en place, en 2016, d'un spectacle de théâtre déambulatoire "Le supplice de Chantal", suivi en 2017, d' une nouvelle création avec la pièce "Le cercle de craie caucasien", d'après l'oeuvre de Bertold Brecht.


Cette opération, véritable animation culturelle de territoire, en période estivale, est une aventure humaine formidable puisqu'elle associe des comédiens professionnels et 85 acteurs bénévoles.


En réalité, ce sont plus de 200 personnes de Rieux certes, mais aussi d'autres communes du Pays de Redon et de Vilaine, voire au-delà, qui, de près ou de loin, sont impliquées dans ce projet.


Le comité d'organisation.



L'Histoire des spectacles

Depuis 1982, Rieux vous offre de vértitables spectacles de théâtre, son, lumières, sous la direction de Christophe Rouxel.

Nos 4 premiers spectacles ont déjà attiré environ 74 000 spectateurs.


Rieux a créé l’événement l'été 2016 avec les 20 représentations de "Le supplice de Chantal" d'Hubert Ben Kemoun : 4 heures de spectacle offertes à plus de 4000 spectateurs enthousiastes et beaucoup de personnes refusées !

L'aventure ne s'arrête pas là. Cette année, nous revenons et nous vous en offrons d'avantage.

Christophe Rouxel, nous a proposé un nouveau défi pour 2017 : reprendre « Le supplice de Chantal » pour 12 représentations afin de permettre aux presonnes refusées l'année dernière d'assister à cette aventure loufoque, et présenter comme convenu un nouveau spectacle, « le Cercle de Craie » adapté de l'oeuvre de Bertolt Brecht pour 10 représentations !




si rieux m'était conté

christophe rouxel

bénvoles

rieux

théâtre

spectacle

Si Rieux m'était conté

1982 - 1983

dialogues : Jean-René Marsac

metteur en scène : Christophe Rouxel



Si Rieux m'était conté

Création collective populaire proposée par les bénévoles rieuxois et Christophe Rouxel.

Une expérience originale qui permet une alliance du théâtre en plein air et de tableaux vivants retraçant un siècle du moyen-âge à partir de l'histoire locale vue par une famille de paysans. Le rythme des journées, des saisons et de la vie apparaît sur fond historique important : la guerre de succession au duché de Bretagne et la guerre de Cent Ans. De la donation d'un monastère aux moines de Rieux au sacre de Charles VII à Reims, une épopée fantastique où se rencontrent les pires tourments et les joies quotidiennes de tout un pays.

Cent vingt comédiens, jouant plus de 250 personnages, évoluent sur deux espaces fermes et vastes séparés par une rivière : la Vilaine. Une vingtaine de chevaux et un grand nombre d'animaux en tout genre aideront ces personnages à donner la parfaite illusion d'un passé spectaculaire qui laisse parfois l'imaginaire forcer les portes du rêve dans un souci d'esthétisme et de plaisir visuel offert au spectateur.


en 1982 et 1983

à Rieux

15 000 spectateurs

250 bénévoles

spectacle en plein air

théâtre, son, lumières



la rançon

la rancon

christophe rouxel

bénvoles

rieux

théâtre

spectacle

La Rançon

1984 - 1985 - 1988

metteur en scène : Christophe Rouxel



La Rançon

La Rançon nous raconte l'histoire d'une famille de paysans, d'un village rural, entre 1923 et 1954, confrontés au choc du modernisme et de l'industrialisation.

En 1984 et 1985, 20 000 spectateurs assistent à ce grand spectacle vivant de plein air dans une mise en scène grandiose où les clins d'oeil vont au cinéma, au théâtre, au son, à la lumière et surtout à l'émotion.

En 1988, après deux années de repos et avant de se lancer dans la réalisation de "La Porteuse de Pain", "La Rançon" est reprise exceptionnellement pour 12 représentations et attire 10 000 spectateurs.


en 1985, 1985 et 1988

à Rieux

30 000 spectateurs

250 bénévoles

spectacle en plein air

théâtre, son, lumières



Le spectacle est tellement riche, le site si intelligemment exploité, qu'on se demande par où commencer... Cela nous donne des moments très forts, des propos très durs, des situations dramatiques, interprétés avec beaucoup de justesse...

Ici, la reconstitution nostalgique et folklorique n'a pas sa place et les personnages, aux caractères affirmés, habités de passions, de peurs, de haines, mais aussi d'attachement à leur terre et à un mode de vie qu'ils sentent leur échapper, apparaissent sans complaisance.

Passionné par la communication, le théâtre et la diffusion de la culture, mon invité, Christophe Rouxel, a décidé de faire monter sur scène tout un village de Bretagne.

Le plaisir est grand dans les rangs des spectateurs comme chez les 150 comédiens de Rieux.

Sans conteste, l'évènement cet été encore, dans le domaine théâtral, se passe à Rieux.

Dès à présent, en pleine représentation, on a le sentiment que la partie la plus importante a déjà été jouée. Et gagnée.

La mise en scène intègre les éléments du langage cinématographique : Profondeur de champ ; Composition de l'image ; Echelle de plan intérieur, extérieur ; Flash-back.

Christophe Rouxel se veut avant tout un homme de théâtre et non un aficionado du folklore ou de l'artifice.

Immanquablement, à un moment ou à un autre, la chaîr de poule vous gagne.

Le public s'envoûte du spectacle offert.

la porteuse de pain

christophe rouxel

bénvoles

rieux

théâtre

spectacle

La Porteuse de Pain

1989 - 1990

d'après : Xavier de Montépin

metteur en scène : Christophe Rouxel


La Porteuse de Pain

La porteuse de pain est un roman feuilleton de l’écrivain français Xavier de Montépin. Il connut un important succès populaire et fut adapté à plusieurs reprises pour le théâtre, le cinéma et la télévision.

Dans la version que proposera Christophe Rouxel, un chœur est rajouté, qui accompagnera l’action, à la façon des « songs » de B.Brecht. Cette porteuse de pain, dépoussiérée, prendra un sacré coup de jeunesse. Elle sera représentée deux ans à guichets fermés et conclura ce cycle de 9 années de spectacles à Rieux.


en 1989 et 1990

à Rieux

22 000 spectateurs

250 bénévoles

spectacle en plein air

théâtre, son, lumières



Rieux nous offre cette année encore avec La Porteuse de Pain une des meilleures productions théâtrales en milieu naturel de toute la région Ouest. (A. Chaplais)

Un nouveau rendez-vous nous est offert : la rencontre du plein air et du théâtre, du théâtre du son et de la lumière, certes, mais aussi celle de l'excès et de la retenue, de la profondeur de champ et de l'intimité, du rire et du drame, de l'émotion et de la distance. (A. Bihan)

Nous sommes simplement, et les choeurs nous le disent, dans l'humble travail d'un art vivant qui répond au besoin de raconter des histoires, et dans son orgeuilleux pari qui est de parvenir à nous y faire croire aujourd'hui, tout en dépassant ses propres limites. (A. Bihan)

Plus que jamais, le metteur en scène, qui a donné une dimension théâtrale jamais atteinte à sa nouvelle création, a su sublimer les acteurs amateurs qui, dans leur grande majorité jouent juste, et même avec brio. (C. Robert)

Une intrigue et des situations qui permettent au metteur en scène de développer tout son sens artistique. Dans un décor remarquable et dans des jeux de lumière à la mode rieuxoise, quatre vingt dix acteurs et figurants jouent et évoluent avec bonheur. (C. Robert)

On ne saurait que trop inviter les candidats spectateurs à franchir le pas qui les conduit vers Rieux.

Aujourd'hui représentée en plein air à Rieux, dépoussiérée, audacieusement mise en scène, l'hostoire de Jeanne Fortier, une autre 'mère courage', prend ici un sacré coup de jeunesse.

Christophe Rouxel demande la lune à ses acteurs. Ils la lui donnent, pour un grand bon vers le succès. (P. Roussel)

Christophe Rouxel, de même qu'il a choisi ses acteurs, a su s'entourer de professionnels pour apporter une autre dimension à l'oeuvre. (P. Roussel)

Il donne dans se dernier spectacle un fructueux mélange qui nous amène à la vie dans tous ses états. (P. Roussel)

Voilà une histoire tragique qui plonge le spectateur dans des sentiments de passion et d'effroi partagés... toute une vie dans laquelle vous serez poussés tout naturellement à pénétrer.

le supplice de chantal

19 juillet au 13 août 2016

hubert ben kemoun

christophe rouxel

bénvoles

rieux

théâtre

spectacle

Le Supplice de Chantal

spectacle 2016

auteur : Hubert Ben Kemoun

metteur en scène : Christophe Rouxel


Le Supplice de Chantal

ou "Les fins de moi sont difficiles"

Comédie déambulatoire, loufoque, dînatoire et musicale créée en 1997 à Saint-Nazaire dans le cadre du festival Délit d'encres et reprise en 2011 et 2012 à La Carrière de Fégréac.

Il s'agira d'un déambulatoire autour et dans le bourg de Rieux. Nous accueillerons 200 spectateurs maximum par soir et le spectacle sera interprété par 4 comédiens professionnels et 80 comédiens et chanteurs amateurs.

Chantal : Qui est cette femme ?
Elle débarque ce soir d'été et descend d'une main bien leste les types qui croisent son chemin.

Quel est le compte qu'elle est venue régler ?
A l'heure où les autres vident leurs Pastis en terrasse, elle terrasse, sans la moindre hésitation tout ce qui passe dans le champ de son barillet. Accompagnée d'étranges serviteurs qui ne s'expriment qu'en alexandrins à douze coups, Chantal cherche Jean Dumoulin, le célèbre auteur et scénariste de romans et films policiers, connu sous le nom de John Dulin. Tapi dans l'ombre, celui­-ci a bien des raisons de s'inquiéter, il sait, lui, pourquoi Chantal est revenue ce soir.

Préparez vos yeux, vos oreilles, vos papilles,... et vos zygomatiques. Et devenez complices de ce supplice jubilatoire !







19 juillet au 13 août 2016

à Rieux

4 000 spectateurs

200 bénévoles

4 acteurs pro

théâtre, son, lumières

spectacle en plein air

spectacle dînatoire

spectacle déambulatoire

Bonus multimédia


Bande annonce


Extraits musicaux

Hubert Ben Kemoun

Arpenteur de bitume, Hubert Ben Kemoun répète - parfois pour énerver certains de ses amis - qu’il n'aime que les villes, et encore, faut-il qu'un fleuve ou une rivière les traverse.

Auteur pour Radio France pendant plusieurs années, il a rédigé des pièces dramatiques et des pièces radiophoniques.

Mais comme il était trop triste de n'user que des ondes pour commettre ses crimes, il a aussi accroché à son palmarès plusieurs comédies musicales.

Le noir est un des continents sur lequel il accoste le plus volontiers.

Hubert Ben Kemoun a aussi un certificat de séjour illimité dans les contrées sauvages de l'Oulipo, mais dans ses pérégrinations, il emmène volontiers les mômes, qui en savent autant que les grands sur le bonheur d'avoir peur.

À ce jour, il est l’auteur de plus de 150 livres en littérature jeunesse dont un bon nombre sont traduits dans une quinzaine de langues.

Hubert Ben Kemoun

Hubert Ben Kemoun

Christophe Rouxel

Né le 6 décembre 1955 à Rieux (56). Depuis 1979, Christophe Rouxel mène une carrière consacrée au théâtre : metteur en scène, acteur, formateur, adaptateur, directeur de compagnie et conseiller artistique. Attaché à une éthique de théâtre exigeant et populaire, il n’a cessé d’explorer des modes singuliers de représentation pour favoriser la rencontre avec de nouveaux publics. Il commence sa carrière en autodidacte, et suit plusieurs stages au théâtre du Galion, le théâtre Equipe, Le Roy Art Theater, avec des acteurs du T.N.S., au Cours Florent, Peuple et Culture de Clermont Ferrand, l’A.R.C. à Quimper …

Après avoir travaillé dans différentes compagnies et comme formateur au C.C.P. de St Nazaire, il fonde sa propre compagnie : le Théâtre Icare à St Nazaire en 1984. La compagnie obtiendra son conventionnement avec l’Etat en 1995, puis signera des conventions avec La ville de St Nazaire, le conseil général 44 et le conseil régional des Pays de la Loire.

De 1982 à 1990, à Rieux (56), son village natal, il dirige un projet de création avec les habitants. Il signera trois mises en scène présentées sept étés devant 70 000 spectateurs. Et en 1986 il crée « Port Nazaire » joué devant 8500 spectateurs, inscrivant durablement son travail sur la ville de St Nazaire.

Depuis 1990, il s’attache essentiellement à la direction artistique du théâtre Icare avec lequel il signe la majorité de ses mises en scène. Il y dirige aussi de très nombreuses formations auprès des écoles, collèges, lycées, université, et des comédiens amateurs.Il a réalisé près de 70 mises en scène pour le théâtre Icare et avec d’autres partenaires producteurs : Le Fanal, Théâtre Messidor, Association Port Nazaire, La M.A.C.E.P. à Rieux, Délits d’encre (festival du polar), le T.N.B., le N.T.A., Griffon Théâtre, le T.U., les Théâtres de Lannion, Quimper, St Brieuc, Redon, le T.R.P.L., le T.E.P à Paris. L’Air libre de St Jacques de la Lande, Le grand T, Le Grand R, St Barthélémy d’Anjou, le C.R.D.C., Ville de Paimboeuf, Théâtre Athénor, le C.C.P. de St Nazaire, Le théâtre de l’Echappée, Les Tombées de la Nuit, Le Carré de Château Gonthier, Festival de Noirmoutier, La Carrière, Rencontres d’Enghien (Belgique) et le Festival Consonances de ST Nazaire, La Chorale Florilèges de Redon….

De 2007 à 2015, avec le théâtre Icare et l'association « La Carrière » dont il est membre fondateur, il réalise des spectacles avec la participation de nombreux bénévoles associés aux acteurs et collaborateurs professionnels, dans le lieu-dit la Carrière du Bellion à Fégréac (44), un amphithéâtre de 600 places sur un site spectaculaire.Il a encadré de nombreux stages à l’international – Chili et Portugal (avec l’aide de l’AFAA, de l’Alliance Française et de l’Alliance Chileno Française de Conception), au Caire (Institut Français d’Egypte) - et en France dans les conservatoires de Bordeaux, Angers et La Roche-sur-Yon, à Icare (Afdas), l’Université de Nantes…Il a participé à un stage de mise en scène avec Peter Brook (1993).

Il a été acteur pour les Théâtres du Pélican, L’Ecume, Le Manteau, Michel Liard, le Théâtre du Loup, le Fanal … et au cinéma dans Le Poulpe de Guillaume Nicloux et Presque rien de S. Lifshitz. Il est également sollicité pour des lectures, comme récitant-comédien avec diverses formations musicales et autres institutions (Utopik, M.E.E.T., Conservatoire de musique de St Nazaire, Consonances, Sciences 89, L.U., l’ADDM, La Chartreuse (Festival in d’Avignon), Médiathèques de St Herblain, St Nazaire, Guérande, Caen …).

Il a travaillé pour des études, missions diverses, conseils, programmations… avec la ville de Redon, le C.R.D.C. de Nantes, Le C.G. d’Eure et Loire, Le prix littéraire de Guérande, le C.E.S.R. des Pays de la Loire, la ville de St Nazaire, le conseil général 44, la M.E.E.T…

En ce moment il prépare la mise en scène de « Forêts » de Wajdi Mouawad avec le théâtre Icare à St Nazaire. Le spectacle est programmé à partir de novembre 2017.

Christophe Rouxel

Théâtre Icare

Actu sur theatre-contemporain.net

Christophe Rouxel

Laurence Huby

Comédienne et chanteuse nantaise, elle est issue du Studio Théâtre de Nantes.

Elle a travaillé en France et à l'étranger sous la direction de Laurent Maindon, Jean-Luc Annaix, Yvon Lapous, Gao Xingjiang…

Elle a également déjà oeuvré aux côtés de Christophe Rouxel pour Le supplice de Chantal, Roberto Zucco, Woyzeck et Beauregard.

Laurence Huby

Actu sur theatre-contemporain.net

Yvon Potier

Il crée la Compagnie Théâtre Mondor à Quimper, dont il sera directeur, metteur en scène, comédien et professeur d’art dramatique. Il sera également directeur artistique de la Société Bourgault Production. De 1984 à 1987, il participera à une tournée mondiale au sein du Théâtre du Nombre d’Or.

Après 6 ans passés en Guadeloupe, il continue aujourd’hui la transmission de ses connaissances au sein du Théâtre Icare en tant que responsable des Ateliers Théâtre.

Actu sur theatre-contemporain.net

Yann Josso

Après avoir obtenu le prix du Conservatoire National de région de Nantes en 1982, il suit d’autres formations d’acteur et est cofondateur du théâtre du Rictus avec Laurent Maindon avec lequel il travaille régulièrement.

On le retrouve aussi avec les metteurs en scène du théâtre de l’ultime, du Cirkatomic, De la compagnie Eric Sanka, ainsi qu’avec Patrice Boutin…

Il a travaillé avec Christophe Rouxel pour le spectacle Woyzeck de Buchner.

Théâtre du Rictus

Actu sur theatre-contemporain.net

Nicolas Sansier

Après le Conservatoire Régional de Nantes, la Clair Hand Academy en Irlande et le Studio-Théâtre du C.R.D.C de Nantes, il a notamment travaillé sous la direction d’Yvon Lapous, Yohann Dehollander, Jean-Luc Annaix, Maryline Leray, Pierrick Sorin, François Chevalier, Laurent Maindon, Pierre Sarzacq, Patrice Boutin, Gilles Blaise, Hervé Le Lardoux, Bernard Lotti.

Sous la direction de Christophe Rouxel, il a joué dans Popol Le Proxo, Le Supplice de Chantal, Marat-Sade, Roberto Zucco et Little Boy, la passion.

Nicolas Sansier

Actu sur theatre-contemporain.net

Eva Ménard

Auteur, compositeur, chanteuse, elle travaille depuis plus de cinq ans aux côtés de Grégoire Vaillant. Leur collaboration commence en 2003 par la création du groupe « Link » avec lequel ils tourneront en France et à l’étranger. Depuis cette date, ils n’auront de cesse d’écrire ensemble et de chercher à produire une musique sincère et originale. En 2006, ils créent le trio « Moongaï », mélange entre musique électronique et chant en français. En 2008, Eva et Grégoire créent le quartet « Eva & le Krhonos Orchestra ». Cette formation est le fruit d’un long travail en duo des deux jeunes musiciens, où les compositions font ainsi cohabiter le jazz, la pop en français et l’électro. Avec sa voix soul et pop, Eva interroge notre rapport au temps, à l’identité, l’amitié, la folie, la mort, la déviance, la peur, le rêve, le départ…

Eva Ménard

Moongaï

Moongaï sur Deezer

@moongai

Grégoire Vaillant

Compositeur, joueur de basse, machines et production musicale. Diplômé de l’Ecole Nationale de Musique de Saint-Nazaire, il produit et compose intensément depuis près de cinq ans aux côtés d’Eva Ménard, dans différentes directions. En 2008, il crée Zen Park, une e-structure qui a pour objectif le développement et la diffusion de créations multimédia et qui regroupe les trois projets dont il fait partie : le groupe « Moongaï », trio batterie, machines et chant en français au croisement de la pop et de l’electronica ; « Eva & le Krhonos Orchestra », un quartet acoustique (basse, claviers vintages, batterie, chant) oscillant entre la pop et le jazz, toujours en français ; « Krhonos », son projet solo, plus expérimental.

Grégoire Vaillant

Moongaï

Moongaï sur Deezer

@Gr3goireV

@moongai

Christophe Olivier

Christophe Olivier a réalisé de nombreuses créations lumière pour la danse, le théâtre ou la musique.

En danse, il travaille avec la Compagnie Myriam Naisy/L’hélyce de Blagnac (31), l’Opéra National de Hanoi, le Bolchoï de Minsk, l’Opéra National de Lyon, et le Ballet Royal du Cambodge…

Au théâtre, il collabore avec Christophe Rouxel du Théâtre Icare depuis 1989 (Dario Fo, Max Frisch, BM Koltès…).

Ainsi qu’avec le Théâtre de Carton de Montréal, le Théâtre de l’Ecume de Brech, la Compagnie Jo Bithume d’Angers.

En 2007, 2008, et 2009, Il « habille » la Carrière de Fégréac (44) lors de la Trilogie montée par Christophe Rouxel : « Gheel, Terre promise, « Gheel, la ville des fous » et  « La princesse de Gheel ».

Depuis de nombreuses années, il signe les créations lumières des spectacles de Jean-Luc Annaix du Théâtre Nuit à Nantes.

L’Orchestre National des Pays de la Loire fera également appel à lui.

Christophe Olivier côtoie de grands noms de la musique : YannTiersen, Brigitte Fontaine, Rodolphe Burger, Jacques Higelin, Alain Bashung, The Pogues,Francis Cabrel autant d’artistes renommés mis en lumière(s) aux quatre coins de France et du monde.

En 2014, il signe la création lumières du « Chapeau de paille d’Italie » d’Eugène Labiche, mis en scène par Christophe Rouxel

Actu sur theatre-contemporain.net

Benjamin Rouxel

Après une 1ère année de Deug de Musique et Musicologie à Tours, il se forme aux métiers du cinéma à l’ESRA Bretagne où il réalisera deux court-métrages en 16mm et un diaporama en 35mm.

Dernièrement, il crée les vidéos et sous-titres de « l’amour à trois », opéra de Carlo Menotti, pendant le festival Consonances à St Nazaire.

Depuis 2003, il collabore avec le Théâtre Icare en tant que créateur de bandes sons et vidéos, assurant également les régies (son, vidéo et lumières) lors des représentations et tournées.

Depuis 2010, il travaille à France Télévisions en tant que technicien vidéo.

Son parcours est aussi riche que diversifié : De la réalisation du diaporama de Mickael Bougoin (1er prix au Festival International de la Photo de Mer), il crée et monte des vidéos pour la société « Gens d’Evénements » (La Chapelle sur Erdre), fréquente les plateaux du VIP de St Nazaire et du THV de St Barthélémy d’Anjou, et gère en 2008 et 2009 la régie des Amphithéâtres de l’ENSAD (Ecole Nationale des Arts Décoratifs).

En 2014, il fait la régie son du « Chapeau de paille d’Italie » d’Eugène Labiche, mis en scène par Christophe Rouxel.

Actu sur theatre-contemporain.net

Jean-Loup Le Clerc

Il a travaillé pour le cinéma avec Chantal Ackerman, manu décor, golden eighties, F. Godet.

Au théâtre il a été directeur technique et décorateur de 1990 à 1999 pour Christophe Rouxel au théâtre Icare, chef décorateur pour les Nuits du crime à St Nazaire, et il a régulièrement travaillé pour les compagnies Théâtre nuit, Jo Bithume, Griffon théâtre, Pirates, Louis Rafalle.

Il a été chef décorateur pour le festival « Les allumées » et « Crepton » de Nantes, Les tombées de la nuit de Rennes, Les franco folies à la Rochelle. Scénographe pour « Les amis du transformateur » à Redon. Régisseur pour la biennale Estuaire 2007-2009. Il a travaillé régulièrement pour Cap Image.

Éloi Brignaudy

Sylvie Aubry

Après l’école du CDN de St Etienne, elle est comédienne, puis suit une formation au maquillage et effets spéciaux auprès de Magpro et Christian Chauveau à Paris.

Au théâtre elle travaille pour le Groupe Artistique Alice à Nantes, Cirkatomic, le Trpl, La fidèle Idée, Théâtre du loup, Laurent Lafargue, Jean Marie Villégier, Benjamin Lazar, Gildas Bourdet, Le théâtre Nuit… Au cinéma elle est sur le tournage de La vénus noire d’A. Kechiche…

A l’opéra elle travaille pour plus de 20 créations en particulier pour Angers-Nantes opéra. Elle accompagne aussi la chanteuse Delphine Coutant.

Elle intervient régulièrement pour le cinéma et à la télévision et maquille entre autres Barbara Hendricks, Angela Molina, Philippe Katherine, Le groupe Miam….

Elle est spécialisée en effets spéciaux et donne diverses formations autour du maquillage.

Depuis 2009 elle travaille régulièrement sur les créations de Christophe Rouxel

Site de Sylvie

On a vu

C'est drôle, c'est rythmé, c'est étonnant. En un mot, c'est enthousiasmant ! Voici sans doute l'adjectif qui colle le mieux au spectacle Le Supplice de Chantal, joué en ce moment à Rieux (56).

Dans le pays de Redon, les deux dernières éditions avaient attiré 7500 personnes. Et pour cause, difficile de ne pas être happé par cette comédie « déambulatoire, loufoque, dînatoire et musicale ». Impossible de ne pas éclater de rire aux références littéraires et jeux de mots incessants de Terry, l'amoureux transi de Chantal.

« C'est un événement privé, comme une soirée au Fouquet's, un soir d'élection présidentielle ! », assène-t-il au public dès la première scène. Il connaît Le Bescherelle (ou du moins sa version à lui) et Le Robert, comme sa poche et cite les deux ouvrages à tire-larigot.

La troupe théâtrale Durétie donne rendez-vous aux amoureux du théâtre en bordure de la Vilaine, près du site de l'ancien château de Rieux, pour vingt représentations, depuis le 19 juillet jusqu'au 13 août. « Le supplice de Chantal » est un grand spectacle déambulatoire, repris à Rieux sur un parcours inédit et surprenant.

L'intrigue, les chants, les lieux insolites, les musiques sont en continuel mouvement pendant près de quatre heures de spectacle. « Accompagnée d'étranges serviteurs qui ne s'expriment qu'en alexandrins à douze coups, Chantal cherche Jean Dumoulin, le célèbre auteur et scénariste de romans et films policiers. Celui-ci a bien des raisons de s'inquiéter, il sait, lui, pourquoi Chantal est revenue... ».

La troupe théâtrale Durétie - association Durétie, créée en 1984, a sollicité, avec des amis de Rieux, Christophe Rouxel, metteur en scène et directeur artistique du théâtre Icare, pour la mise en place de ce spectacle de théâtre déambulatoire qui sera suivi, en 2017, d'une nouvelle création avec la pièce « Le cercle de craie caucasien », d'après l'oeuvre de Bertold Brecht.

A Rieux, dans le Morbihan, quelques comédiens professionnels et de nombreux habitants, comédiens amateurs se mélangent pour un grand spectacle populaire en plein air, qui entraîne le public . \Le supplice de Chantal\ est présenté tous les soirs du mardi au samedi, jusqu'au 13 août.

Jean-Claude, retraité, va donner à manger à ses moutons, en compagnie de Victor et Azilis ses petits-enfants. Mais ces jours-ci, leur grande occupation à tous les trois, est ailleurs.

\On a un rôle, il faut bien le faire, en plus il y a des émotions à faire\ explique Azilis, qui s’apprête à rejoindre avec son grand-père les répétitions.

Le metteur en scène Christophe Rouxel revient à Rieux avec son spectacle, \Le Supplice de Chantal\. Les deux précédentes éditions dans le pays de Redon avaient attiré 7 500 personnes. Et la première, c'est déjà ce mardi 19 juillet !

L’été s’annonce sanglant dans le pays de Redon à partir de ce mardi 19 juillet. C’est en effet cette date qu’a choisie Christophe Rouxel, metteur en scène de la Cie Théâtre Icare à Saint-Nazaire (44) pour lancer le grand retour de Chantal à Rieux.

Mais qui est donc cette fameuse Chantal ? Rien de moins que l’héroïne du spectacle Le Supplice de Chantal. Une femme terrible bien décidée à se venger de John Dulin. Pour cela, elle n’hésite pas à entraîner les spectateurs, 7 500 au total pour les précédentes éditions de 2011 et 2012, dans une drôle de déambulation où l’on peut croiser un Schtroumpf, des bigoudènes, les Daltons et même Franck Ribéry !

Le Théâtre Icare de Christophe Rouxel sera libéré en 2017. Mais avant cela, le metteur en scène nazairien reprend la pièce Le supplice de Chantal...

« On aurait pu aller à Avignon où la pièce, créée en 1997 à Saint-Nazaire, avait été sélectionnée en 2012 dans les dix meilleurs spectacles (sur 1 200 au total !), raconte le metteur en scène, Christophe Rouxel. Mais quand les amis du Morbihan m'ont appelé, il y a un an, pour faire revenir Chantal à Rieux (Morbihan), j'y ai vu l'occasion de satisfaire de nombreux spectateurs qui en redemandaient. »

Né dans ce petit village breton où il a débuté son aventure théâtrale, c'est à Saint-Nazaire, à l'âge de 25 ans, qu'il a développé son art. « Les deux endroits m'ont marqué. Aujourd'hui, je souhaite réduire mon activité. Le théâtre Icare dont je m'occupe depuis 1990 en tant que directeur artistique, sera libéré fin 2017. Reprendre à Rieux Le supplice de Chantal ou Les fins de moi sont difficiles, d'Hubert Kemoun, pièce déjà revue en 2011 et 2012, me semble une boucle naturelle. »

Plus de 80 acteurs et des dizaines de bénévoles en coulisses s'ingénient avec enthousiasme à recréer l'univers fantasque et terrifiant de la splendide tueuse...

Chantal est annoncée dans le pays de Redon. Elle y a passé deux étés, en 2011 et 2012, à la carrière du Bellion, à Fégréac, suivie par des milliers de spectateurs amusés et émus par la terrible femme à la recherche de John Dulin.

Comédie déambulatoire, loufoque, dînatoire et musicale !!!

Et avec elle, plein de nouveaux personnages exubérants et étonnants...

Grand spectacle déambulatoire créé en 1997 à Saint-Nazaire dans le cadre du festival Délit d'encres et repris en 2011 et 2012 à Fégréac

Regroupés au sein de l'association Durétie des dizaines de Rieuxois bénévoles s'affairent depuis plusieurs jours pour préparer le spectacle théâtral qui sera joué cet été, du 19 juillet au 13 août.

Ce qui n'était qu'un projet prend maintenant forme. Regroupés au sein de l'association Durétie des dizaines de Rieuxois bénévoles s'affairent depuis plusieurs jours pour préparer le spectacle théâtral qui sera joué cet été du 19 juillet au 13 août, chaque soir, sauf les dimanches et lundis.

\Le supplice de Chantal ou les fins de moi sont difficiles\ est une comédie déambulatoire, loufoque, dînatoire et musicale d'Hubert Ben Kemoun.

Depuis le 11 février, une quinzaine de bénévoles construisent à la ferme du couvent les loges du spectacle théâtral qui sera joué cet été : \Le supplice de Chantal\.

\Ici, tous les corps de métier sont représentés. Nous sommes tous d’anciens professionnels\ souligne Jean Jouneau, qui a conçu les plans.

Situés dans un ancien bâtiment en pierre jouxtant le local des jeunes, les locaux, en cours d’aménagement, avec coin cuisine, sanitaires et loges, auront une superficie d’une centaine de mètres carrés.

Le cercle de craie caucasien (erratum : c'est Le supplice de Chantal) sera présenté du 19 juillet au 13 août, à Rieux, en plein air. Le spectacle mobilisera une soixantaine d'acteurs, majoritairement des amateurs.

Christophe Rouxel vient de fêter le 6 décembre ses 60 ans. Né à Rieux dans une famille d'agriculteurs. Rien ne le prédestinait au théâtre, il effectura d'ailleurs des études d'électro-technicien jusqu'à l'obtention d'un DUT.

\Pour être metteur en scène, il faut être un leader. C'est dans la cour d'école primaire de Fégréac que j'ai commencé à organiser des jeux et des compétitions, découvrant ainsi cette prédisposition. A l'adolescence, j'ai découvert le théâtre avec un petit groupe local.\

Terrible Chantal, sublime Chantal. L'héroïne d'Hubert Ben Kemoun revient régler ses comptes, à Rieux. Et elle ne vient pas seule...

L'événement. Le retour de la vengeresse et émouvante Chantal dans le pays de Redon c'est un événement. Mise en scène par Christophe Rouxel, elle avait drainé 7 500 spectateurs en 2011 et 2012 autour de la Carrière du Bellion, à Fégréac, dans un spectacle déambulatoire de près de quatre heures. Pas une heure de trop pour comprendre le désir de vengeance de Chantal dans son monde de cartoons... Inoubliable.

C'est officiel ! La terrible et magnifique Chantal fait son retour en pays de Redon. À Rieux très exactement où son troisième Supplice sera joué cet été en version XXL. Les spectateurs qui l'avaient croisée en 2011 et 2012, lors des précédentes éditions, se souviennent sans l'ombre d'un doute de la terrible et vengeresse Chantal. Pour tous les autres, qui avaient manqué les représentations et pensaient son Supplice terminé, la bonne nouvelle est tombée : Chantal revient dans le pays de Redon.

C'est reparti ! L'aventure artistique lancée en 1982 et clos en 1990 ne pouvait que reprendre un jour. C'est fait ! En projet le Supplice de Chantal en 2016 et Brecht en 2017.

S'appuyant sur le succès apporté par les trois spectacles créés par Christophe Rouxel, de 1982 à 1990 (20 000 spectateurs) mais aussi par la forte participation lors du week-end 'Retour sur images', organisé à la salle paroissiale le 20 et 21 novembre 2010 drainant plus de 500 personnes, un groupe d'amis rieuxois de Christophe l'a sollicité pour engager une nouvelle démarche artistique à Rieux, dans l'esprit de celui qui prévalu au cours des années 1982 à 1990 en s'ouvrant ici, cette fois, à une participation extérieure à Rieux.

L’idée a fait son chemin… Mercredi soir 30 Septembre, elle a débouché sur une salle pleine de 150 personnes. Après plusieurs mois, Christophe ROUXEL sollicité par un groupe de Rieuxois et notamment par l’association Durétie, qui porte le projet, accepte de revenir à ces premiers amours. De 1982 à 1990, Christophe ROUXEL a créé 3 spectacles à Rieux réunissant au total 70 000 spectateurs. Ces étés ont marqué plusieurs générations de Rieuxois.

le cercle de craie

du 14 au 25 juillet 2017 à 20h

bertolt brecht

christophe rouxel

bénvoles

rieux

théâtre

spectacle


le supplice de chantal

du 2 au 15 août 2017 à 20h

hubert ben kemoun

christophe rouxel

bénvoles

rieux

théâtre

spectacle

Le Cercle de craie

auteur : Bertolt Brecht

traduction : Benno Besson et Geneviève Serreau

metteur en scène : Christophe Rouxel

&

Le Supplice de Chantal

auteur : Hubert Ben Kemoun

metteur en scène : Christophe Rouxel


Le Cercle de craie

Adapté de la pièce de théâtre "Le cercle de craie caucasien" écrite en 1945 et publiée en 1949 du dramaturge allemand Bertolt Brecht (traduction de Benno Besson et Geneviève Serreau).

Le prétexte et le prologue de cette histoire est une controverse entre deux fermes. L'une se consacre à l’élevage de chèvres et l'autre à la culture des arbres fruitiers. Leurs membres ont été chassés de leur pays par la guerre et viennent d'y rentrer. Les maraîchers ont mis au point un plan d'irrigation qui suppose que les éleveurs fassent le sacrifice de leurs pâturages. La discussion est vive mais amicale. Les éleveurs finissent par admettre que le projet de leurs rivaux sera plus utile à la communauté que le leur, et pour fêter leur accord les maraîchers leur présentent une pièce de théâtre : Le cercle de craie caucasien. La raison, le bon sens, l'utilité sociale ont gagné la partie. Le bien de tous a triomphé.


La « morale » de cette pièce de théâtre pourrait être de circonstance.

L'Histoire

Un coup d'état renverse le gouverneur en exercice, qui est exécuté. Sa femme, en se sauvant, oublie son enfant, le petit Michel. Une fille de cuisine Maria, le prend, après quelques instants d'hésitation, pour l'arracher aux mains des assassins qui approchent, et s'enfuit avec lui. Elle connaît bien des difficultés à cause de cet enfant. Pour lui donner un nom, elle épouse un paysan qu'elle croit mourant et qui, en réalité, feint une maladie mortelle pour échapper au service militaire. Or avant de s'enfuir, elle s'était fiancée à un soldat, Simon. La guerre fini, celui-ci revient, la trouve avec un enfant, se méprend sur la situation et la quitte. La femme du gouverneur réapparaît, elle aussi, et réclame son fils.

La seconde partie de la pièce a pour personnage principal le vagabond Azdak, qui, pendant les troubles, a caché le Grand Duc en fuite et qui, dans la confusion générale, est nommé juge du district. Ses jugements et ses verdicts sont tous plus délirants les uns que les autres. Il prend aux riches pour donner aux pauvres. Le retour du statu quo équivaut pour lui à une sentence de mort ; mais le Grand Duc le confirme dans son poste pour le remercier du service qu'il lui a rendu autrefois, et c'est lui qui juge le procès au cours duquel Maria et la femme du gouverneur se disputent l'enfant.



du 14 au 25 juillet 2017 à 20H

à Rieux

théâtre, son, lumières

200 bénévoles

3 interprètes

spectacle en plein air

spectacle dînatoire

spectacle déambulatoire

spectacle musical





Le Supplice de Chantal

ou "Les fins de moi sont difficiles "

Comédie déambulatoire, loufoque, dînatoire, jubilatoire et musicale (pas moins)

En 2016 à Rieux, Chantal est venue raconter son histoire et régler ses comptes avec Jean Dumoulin, l’auteur de romans et scénarios noirs, mondialement connu sous le nom de John Dullin. (Au regard de ses ventes astronomiques, Marc Levy tire une sale tête de gondole).

Mais Chantal n’est pas du genre en en rester là, elle a décidé de repointer ses mensurations et ses chansons l'été prochain sur les bords de la Vilaine. Chantal revient pour votre plaisir, ici, dans les faubourgs de Rieux pour son supplice terrible et fatidique, pour nous conter son aventure lamentable, lamentée, incroyable, enchantée et en chantant.

Il y a du rab au festin et pas de mal à se refaire du bien... Il faut la comprendre.

Les milliers de témoins qu’elle a déjà entraînés et ravis dans les pas de son ennemi et avec l’aide de ses serviteurs, savent de quoi est capable cette femme exceptionnelle, criminelle et délicieuse... Le bouche à oreilles a eu beau fonctionner à plein régime, et bien au-delà des bouches, des oreilles et des deux rives du fleuve, restaient les centaines de milliers – les centaines selon la police – de malheureux qui n’ont pas pu assister à son récit, sa vengeance et sa renaissance. Ceux-là hésitent encore aujourd’hui entre le meurtre et le suicide.
Chantal est devenue une véritable légende. Il y a ceux qui l’ont vue, touchée, écoutée, soutenue et aimée, et ceux qui ne savent pas vraiment. A ceux-là s’ajoutaient les gourmands qui voulaient s’en offrir une nouvelle tranche.
Comme il est bon que seul le sang des victimes de Chantal coule au bord de la Vilaine, et la belle ne l’étant pas, Vilaine, ses spectateurs vont pouvoir la rejoindre et se rattraper cet été 2017 ! Ne pas leur offrir cette chance aurait été encore plus criminel.

Mais attention c’est toujours au risque de ne pas sortir indemne de ses soirées folles, dînatoires et jubilatoires. « Il y en aura pour tout le monde », n’était pas qu’une façon de parler... Et Chantal et ses complices ne sont pas du genre à tirer et à causer en l’air.



du 2 au 15 août 2017 à 20H

à Rieux

théâtre, son, lumières

200 bénévoles

4 interprètes

spectacle en plein air

spectacle dînatoire

spectacle déambulatoire

spectacle musical


Hubert Ben Kemoun

Arpenteur de bitume, Hubert Ben Kemoun répète - parfois pour énerver certains de ses amis - qu’il n'aime que les villes, et encore, faut-il qu'un fleuve ou une rivière les traverse.

Auteur pour Radio France pendant plusieurs années, il a rédigé des pièces dramatiques et des pièces radiophoniques.

Mais comme il était trop triste de n'user que des ondes pour commettre ses crimes, il a aussi accroché à son palmarès plusieurs comédies musicales.

Le noir est un des continents sur lequel il accoste le plus volontiers.

Hubert Ben Kemoun a aussi un certificat de séjour illimité dans les contrées sauvages de l'Oulipo, mais dans ses pérégrinations, il emmène volontiers les mômes, qui en savent autant que les grands sur le bonheur d'avoir peur.

À ce jour, il est l’auteur de plus de 150 livres en littérature jeunesse dont un bon nombre sont traduits dans une quinzaine de langues.

Hubert Ben Kemoun

Hubert Ben Kemoun

Bertold Brecht

Né le 10 février 1898 à Augsbourg, en Bavière et mort le 14 août 1956 à Berlin-Est, Bertold Brecht est un dramaturge, metteur en scène, critique théâtral, écrivain auteur de romans et récits en prose et poète allemand du xxe siècle.

Bertold Brecht

Christophe Rouxel

Né le 6 décembre 1955 à Rieux (56). Depuis 1979, Christophe Rouxel mène une carrière consacrée au théâtre : metteur en scène, acteur, formateur, adaptateur, directeur de compagnie et conseiller artistique. Attaché à une éthique de théâtre exigeant et populaire, il n’a cessé d’explorer des modes singuliers de représentation pour favoriser la rencontre avec de nouveaux publics. Il commence sa carrière en autodidacte, et suit plusieurs stages au théâtre du Galion, le théâtre Equipe, Le Roy Art Theater, avec des acteurs du T.N.S., au Cours Florent, Peuple et Culture de Clermont Ferrand, l’A.R.C. à Quimper …

Après avoir travaillé dans différentes compagnies et comme formateur au C.C.P. de St Nazaire, il fonde sa propre compagnie : le Théâtre Icare à St Nazaire en 1984. La compagnie obtiendra son conventionnement avec l’Etat en 1995, puis signera des conventions avec La ville de St Nazaire, le conseil général 44 et le conseil régional des Pays de la Loire.

De 1982 à 1990, à Rieux (56), son village natal, il dirige un projet de création avec les habitants. Il signera trois mises en scène présentées sept étés devant 70 000 spectateurs. Et en 1986 il crée « Port Nazaire » joué devant 8500 spectateurs, inscrivant durablement son travail sur la ville de St Nazaire.

Depuis 1990, il s’attache essentiellement à la direction artistique du théâtre Icare avec lequel il signe la majorité de ses mises en scène. Il y dirige aussi de très nombreuses formations auprès des écoles, collèges, lycées, université, et des comédiens amateurs.Il a réalisé près de 70 mises en scène pour le théâtre Icare et avec d’autres partenaires producteurs : Le Fanal, Théâtre Messidor, Association Port Nazaire, La M.A.C.E.P. à Rieux, Délits d’encre (festival du polar), le T.N.B., le N.T.A., Griffon Théâtre, le T.U., les Théâtres de Lannion, Quimper, St Brieuc, Redon, le T.R.P.L., le T.E.P à Paris. L’Air libre de St Jacques de la Lande, Le grand T, Le Grand R, St Barthélémy d’Anjou, le C.R.D.C., Ville de Paimboeuf, Théâtre Athénor, le C.C.P. de St Nazaire, Le théâtre de l’Echappée, Les Tombées de la Nuit, Le Carré de Château Gonthier, Festival de Noirmoutier, La Carrière, Rencontres d’Enghien (Belgique) et le Festival Consonances de ST Nazaire, La Chorale Florilèges de Redon….

De 2007 à 2015, avec le théâtre Icare et l'association « La Carrière » dont il est membre fondateur, il réalise des spectacles avec la participation de nombreux bénévoles associés aux acteurs et collaborateurs professionnels, dans le lieu-dit la Carrière du Bellion à Fégréac (44), un amphithéâtre de 600 places sur un site spectaculaire.Il a encadré de nombreux stages à l’international – Chili et Portugal (avec l’aide de l’AFAA, de l’Alliance Française et de l’Alliance Chileno Française de Conception), au Caire (Institut Français d’Egypte) - et en France dans les conservatoires de Bordeaux, Angers et La Roche-sur-Yon, à Icare (Afdas), l’Université de Nantes…Il a participé à un stage de mise en scène avec Peter Brook (1993).

Il a été acteur pour les Théâtres du Pélican, L’Ecume, Le Manteau, Michel Liard, le Théâtre du Loup, le Fanal … et au cinéma dans Le Poulpe de Guillaume Nicloux et Presque rien de S. Lifshitz. Il est également sollicité pour des lectures, comme récitant-comédien avec diverses formations musicales et autres institutions (Utopik, M.E.E.T., Conservatoire de musique de St Nazaire, Consonances, Sciences 89, L.U., l’ADDM, La Chartreuse (Festival in d’Avignon), Médiathèques de St Herblain, St Nazaire, Guérande, Caen …).

Il a travaillé pour des études, missions diverses, conseils, programmations… avec la ville de Redon, le C.R.D.C. de Nantes, Le C.G. d’Eure et Loire, Le prix littéraire de Guérande, le C.E.S.R. des Pays de la Loire, la ville de St Nazaire, le conseil général 44, la M.E.E.T…

En ce moment il prépare la mise en scène de « Forêts » de Wajdi Mouawad avec le théâtre Icare à St Nazaire. Le spectacle est programmé à partir de novembre 2017.

Christophe Rouxel

Théâtre Icare

Actu sur theatre-contemporain.net

Christophe Rouxel

Laurence Huby

Comédienne et chanteuse nantaise, elle est issue du Studio Théâtre de Nantes.

Elle a travaillé en France et à l'étranger sous la direction de Laurent Maindon, Jean-Luc Annaix, Yvon Lapous, Gao Xingjiang…

Elle a également déjà oeuvré aux côtés de Christophe Rouxel pour Le supplice de Chantal, Roberto Zucco, Woyzeck et Beauregard.

Laurence Huby

Actu sur theatre-contemporain.net

Yvon Potier

Il crée la Compagnie Théâtre Mondor à Quimper, dont il sera directeur, metteur en scène, comédien et professeur d’art dramatique. Il sera également directeur artistique de la Société Bourgault Production. De 1984 à 1987, il participera à une tournée mondiale au sein du Théâtre du Nombre d’Or.

Après 6 ans passés en Guadeloupe, il continue aujourd’hui la transmission de ses connaissances au sein du Théâtre Icare en tant que responsable des Ateliers Théâtre.

Actu sur theatre-contemporain.net

Yann Josso

Après avoir obtenu le prix du Conservatoire National de région de Nantes en 1982, il suit d’autres formations d’acteur et est cofondateur du théâtre du Rictus avec Laurent Maindon avec lequel il travaille régulièrement.

On le retrouve aussi avec les metteurs en scène du théâtre de l’ultime, du Cirkatomic, De la compagnie Eric Sanka, ainsi qu’avec Patrice Boutin…

Il a travaillé avec Christophe Rouxel pour le spectacle Woyzeck de Buchner.

Théâtre du Rictus

Actu sur theatre-contemporain.net

Nicolas Sansier

Après le Conservatoire Régional de Nantes, la Clair Hand Academy en Irlande et le Studio-Théâtre du C.R.D.C de Nantes, il a notamment travaillé sous la direction d’Yvon Lapous, Yohann Dehollander, Jean-Luc Annaix, Maryline Leray, Pierrick Sorin, François Chevalier, Laurent Maindon, Pierre Sarzacq, Patrice Boutin, Gilles Blaise, Hervé Le Lardoux, Bernard Lotti.

Sous la direction de Christophe Rouxel, il a joué dans Popol Le Proxo, Le Supplice de Chantal, Marat-Sade, Roberto Zucco et Little Boy, la passion.

Nicolas Sansier

Actu sur theatre-contemporain.net

Eva Ménard (Moongaï)

Auteur, compositeur, chanteuse, elle travaille depuis plus de cinq ans aux côtés de Grégoire Vaillant. Leur collaboration commence en 2003 par la création du groupe « Link » avec lequel ils tourneront en France et à l’étranger. Depuis cette date, ils n’auront de cesse d’écrire ensemble et de chercher à produire une musique sincère et originale. En 2006, ils créent le trio « Moongaï », mélange entre musique électronique et chant en français. En 2008, Eva et Grégoire créent le quartet « Eva & le Krhonos Orchestra ». Cette formation est le fruit d’un long travail en duo des deux jeunes musiciens, où les compositions font ainsi cohabiter le jazz, la pop en français et l’électro. Avec sa voix soul et pop, Eva interroge notre rapport au temps, à l’identité, l’amitié, la folie, la mort, la déviance, la peur, le rêve, le départ…

Le groupe Moongaï travaille avec Christophe Rouxel depuis 2010 pour la création de musiques, arrangements et répétition de chants.

Moongaï vient de présenter son premier opéra : « Le jeune homme et la nuit », créé en octobre 2016, au sein du Collectif Øpera. Christophe Rouxel a été leur conseiller à la mise en scène et y joue également le rôle du père.

Eva Ménard

Moongaï

Moongaï sur Deezer

@moongai

Grégoire Vaillant (Moongaï)

Compositeur, joueur de basse, machines et production musicale. Diplômé de l’Ecole Nationale de Musique de Saint-Nazaire, il produit et compose intensément depuis près de cinq ans aux côtés d’Eva Ménard, dans différentes directions. En 2008, il crée Zen Park, une e-structure qui a pour objectif le développement et la diffusion de créations multimédia et qui regroupe les trois projets dont il fait partie : le groupe « Moongaï », trio batterie, machines et chant en français au croisement de la pop et de l’electronica ; « Eva & le Krhonos Orchestra », un quartet acoustique (basse, claviers vintages, batterie, chant) oscillant entre la pop et le jazz, toujours en français ; « Krhonos », son projet solo, plus expérimental.

Le groupe Moongaï travaille avec Christophe Rouxel depuis 2010 pour la création de musiques, arrangements et répétition de chants.

Moongaï vient de présenter son premier opéra : « Le jeune homme et la nuit », créé en octobre 2016, au sein du Collectif Øpera. Christophe Rouxel a été leur conseiller à la mise en scène et y joue également le rôle du père.

Grégoire Vaillant

Moongaï

Moongaï sur Deezer

@Gr3goireV

@moongai

Sylvain GirO

Sylvain est chanteur « traditionnel » de formation. Vainqueur en 1997 de la Bogue d’Or.

Artiste remarquable et engagé dans l'art du chant populaire et dans le chant tout court, il sera notre Narrateur pour la pièce de B. Brecht.

Le projet musical et artistique principal de Sylvain s'appelle « Sylvain GirO ». Le premier album « Le batteur de grève » est sorti en 2011 et a attiré l’attention par sa grande originalité. En février 2014, un spectacle voit le jour : « Le lac d’Eugénie ». Sylvain y entremêle ses nouvelles chansons avec la complicité de Nicolas Bonneau.

Sylvain fut de 1999 à 2009 le chanteur du groupe Katé-Mé, l’un des groupes marquants de la musique bretonne des années 2000 : des concerts aux quatre coins de la Bretagne, de la France et de l’Europe ; des critiques élogieuses ; un public fidèle.

Sylvain écrit aussi des textes de chansons pour le Hamon-Martin Quintet, en particulier l’album Toutes les vies que l’on mène sorti en octobre 2014 chez Coop Breizh. Il signe aussi deux textes de chansons sur l’album Chroniques de Résistance, suite en 27 fragments dédiés aux résistants du passé, du présent et du futur , composé et dirigé par le pianiste anglais Tony Hymas sur le label Nato Music (4F dans Télérama).

Sylvain a invité Julien Padovani à le rejoindre sur le projet Le cercle de craie !

Sylvain Giro

Site de Sylvain

@SylvainGirO

Christophe Olivier

Christophe Olivier a réalisé de nombreuses créations lumière pour la danse, le théâtre ou la musique.

En danse, il travaille avec la Compagnie Myriam Naisy/L’hélyce de Blagnac (31), l’Opéra National de Hanoi, le Bolchoï de Minsk, l’Opéra National de Lyon, et le Ballet Royal du Cambodge...

Au théâtre, il collabore avec Christophe Rouxel du Théâtre Icare depuis 1989 (Dario Fo, Max Frisch, BM Koltès...). Ainsi qu’avec le Théâtre de Carton de Montréal, le Théâtre de l’Ecume de Brech, la Compagnie Jo Bitume d’Angers.

En 2007, 2008, et 2009, Il « habille » la Carrière de Fégréac (44) lors de la Trilogie montée par Christophe Rouxel : « Gheel, Terre promise, « Gheel, la ville des fous » et « La princesse de Gheel ».

Depuis de nombreuses années, il signe les créations lumières des spectacles de Jean-Luc Annaix du Théâtre Nuit à Nantes. L’Orchestre National des Pays de la Loire fera également appel à lui.

Christophe Olivier côtoie de grands noms de la musique : YannTiersen, Brigitte Fontaine, Rodolphe Burger, Jacques Higelin, Alain Bashung, The Pogues, Francis Cabrel autant d’artistes renommés mis en lumière(s) aux quatre coins de France et du monde.

En 2015 et 2016, il éclaire entre autres, les derniers spectacles de Francis Cabrel et de Christophe Rouxel.

Actu sur theatre-contemporain.net

Benjamin Rouxel

Après une 1ère année de Deug de Musique et Musicologie à Tours, il se forme aux métiers du cinéma à l’ESRA Bretagne où il réalisera deux court-métrages en 16mm et un diaporama en 35mm.

Dernièrement, il crée les vidéos et sous-titres de « l’amour à trois », opéra de Carlo Menotti, pendant le festival Consonances à St Nazaire.

Depuis 2003, il collabore avec le Théâtre Icare en tant que créateur de bandes sons et vidéos, assurant également les régies (son, vidéo et lumières) lors des représentations et tournées.

Depuis 2010, il travaille à France Télévisions en tant que technicien vidéo.

Son parcours est aussi riche que diversifié : De la réalisation du diaporama de Mickael Bougoin (1er prix au Festival International de la Photo de Mer), il crée et monte des vidéos pour la société « Gens d’Evénements » (La Chapelle sur Erdre), fréquente les plateaux du VIP de St Nazaire et du THV de St Barthélémy d’Anjou, et gère en 2008 et 2009 la régie des Amphithéâtres de l’ENSAD (Ecole Nationale des Arts Décoratifs).

En 2014, il fait la régie son du « Chapeau de paille d’Italie » d’Eugène Labiche, mis en scène par Christophe Rouxel.

Actu sur theatre-contemporain.net

Jean-Loup Le Clerc

Il a travaillé pour le cinéma avec Chantal Ackerman, manu décor, golden eighties, F. Godet.

Au théâtre il a été directeur technique et décorateur de 1990 à 1999 pour Christophe Rouxel au théâtre Icare, chef décorateur pour les Nuits du crime à St Nazaire, et il a régulièrement travaillé pour les compagnies Théâtre nuit, Jo Bithume, Griffon théâtre, Pirates, Louis Rafalle.

Il a été chef décorateur pour le festival « Les allumées » et « Crêpetown » de Nantes, Les tombées de la nuit de Rennes, Les franco folies à la Rochelle. Scénographe pour « Les amis du transformateur » à Redon. Régisseur pour la biennale Estuaire 2007-2009. Il a travaillé régulièrement pour Cap Image.

Il est chef décorateur de Le supplice de Chantal à Rieux en 2016.

Catherine Boisgontier

Catherine Boisgontier est costumière pour le cinéma ainsi que pour la télévision.

En 2013, elle a travaillé aux côtés de François Ozon sur « JSF » et d’André Téchiné pour « L’homme que l’on aimait trop ».

Depuis 1990, elle a assisté les costumiers et costumières de Jean-Loup Hubert (« La Reine Blanche »), Jean-Jacques Annaud (« Deux frères ») ou encore Joann Sfar (« Serge Gainsboug, vie héroïque ») et Michel Deville, Jean Pierre Jeunet (« Un long dimanche de fiançailles »), Gilles Bourdos, ainsi que Christophe Honoré, Emmanuelle Bercot (« Elle s’en va »), Patrice Leconte, Bertrand Tavernier et bien d’autres encore...

Elle crée les costumes pour des téléfilms de Peter Kassovitz, Josée Dayan, Jean-Luc Trotignon, Philippe Triboit, Stéphane Kurc (...)

Elle participe également à des séries (« Largo Winch », « Relic Hunter ») et côtoie des réalisateurs internationaux tels que Doug Liman (« Bourne Identity »), James Ivory (« Jefferson à Paris ») ou Tom Tykwer (« Perfum ») entre autres.

En 1998 et 1999, elle signe les costumes de trois longs-métrages : « Comme une bête » de Patrick Schulman, « La maladie de Sachs » de Michel Deville et « Sauve-moi » de Christian Vincent.

En 2006, Christine Carrière lui confie la création des costumes pour son film « Darling ».

A la remise des Césars en 2014, la costumière Pascaline Chavanne, dont Catherine était l’assistante sur le film « Renoir » de Gilles Bourdos, a reçu le César des meilleurs costumes.

Ces dernières années, elle est chef costumière dans Chocolat de Roschdy Zem avec Omar Sy, et Frantz, le dernier film de François Ozon. Elle est créatrice des costumes de « Un chapeau de paille d'Itale » pour Christophe Rouxel, en 2014.

Sylvie Aubry

En 2001 elle suit une formation au maquillage chez Christian Chauveau puis se spécialise aux effets spéciaux auprès de Maqpro et à Paris.

Au théâtre elle travaille pour le Groupe Artistique Alice à Nantes, Cirkatomic, le Trpl, La Fidèle Idée, Théâtre du loup, Laurent Lafargue, Jean Marie Villégier, Benjamin Lazar, Gildas Bourdet, Le théâtre Nuit...

A l’opéra elle travaille sur plus de 20 créations en particulier pour Angers-Nantes opéra.

Au cinéma elle est sur le tournage de La vénus noire d’A. Kechiche. Elle intervient régulièrement pour le cinéma et à la télévision et maquille entre autres Barbara Hendricks, Angela Molina, Philippe Katherine, Le groupe Iam, Delphine Coutant.

Depuis 2009 elle travaille régulièrement sur les créations de Christophe Rouxel dont Le supplice de Chantal à Rieux en 2016.

Elle est spécialisée en effets spéciaux et donne diverses formations autour du maquillage.

Site de Sylvie

Carole Anquetil

Formée au maquillage esthétique puis artistique, elle poursuit son apprentissage en effets spéciaux, coiffure et fabrication de postiches, de 1981 à 2008.

Outre la scène, elle participe à diverses créations de maquillages et de coiffures pour des projets vidéo et cinématographiques, tels « Les Petits Ruisseaux », long métrage de Pascal Rabaté en 2009.

Au théâtre, elle collabore aux côtés de Claude Yersin, Patrick Pelloquet, Valère Novarina, Jean-Marie Villégier, Dominique Pitoiset, Yvon Lapous ou encore Hervé Tougeron, Michel Liard et Jean-Luc Annaix, entre autres.

En 2007, Christophe Rouxel lui confie la création maquillage de « Gheel, la ville des fous », représentée à La Carrière de Fégréac.

Claude Brumachon, directeur et scénographe du CCN de Nantes, la sollicite régulièrement.

Depuis 2011, elle travaille au sein de la Comédie Française de Paris, auprès de Jacques Lassalle, Alain Françon, Eric Ruf et Giorgio Barberio Corsetti.

Elle signe les maquillages de « Un chapeau de paille d’Italie », mis en scène de Christophe Rouxel en 2014.